Vous êtes ici : Accueil // Collections // XXe siècle // Peintures // Nicolas de Staël (1914-1955)

Nicolas de Staël (1914-1955)

Portrait d’Anne, 1953

Alors qu’il est traditionnellement associé à la peinture abstraite, c’est par une toile dans laquelle se fait sentir un retour à la figuration que Nicolas de Staël est présent dans les collections du musée Unterlinden. Les années 1949-51 marquent chez ce peintre français d’origine russe un apogée de l’abstraction. Mais après le choc visuel provoqué par un match de football au Parc des Princes en 1952, il opère un retour à la figuration dont le Portrait d’Anne réalisé en 1953 est le témoin. Sur la toile, seule est reconnaissable la silhouette d’Anne, la fille de l’artiste née en 1942 de sa première union avec Jacqueline Guillou, peintre elle-même, dont le décès en 1946 laisse son époux inconsolable. Ici aucun effort n’est porté à la physionomie ou la psychologie du modèle. Nicolas de Staël traite la surface picturale à la manière d’un sculpteur où, couverte à larges aplats posés au couteau, l’importance donnée à la couleur se voit renforcée par le relief de la matière. Acquise en 1976, cette œuvre vient conforter les collections d’art moderne qui se concentrent sur la seconde moitié du XXe siècle.

Nicolas de Staël (1914-1955)
 

Nicolas de Staël, Portrait d'Anne, 1953,
huile sur toile, musée Unterlinden, Colmar

 

authentic generic viagra hur farligt är viagra kamagra blitzversand kamagra kaufen uk lioresal bei schluckauf