Vous êtes ici : Accueil // Collections // XIXe siècle // Peintures // Henri Lebert (1794-1862)

Henri Lebert (1794-1862)

Vue du Fischboedlé, vers 1828

Parmi les riches collections de peintures du musée Unterlinden, la peinture de paysage revêt un intérêt particulier. En effet, le musée conserve un fonds important de peintures de paysage datées de la fin du XVIIIe siècle jusqu’au milieu du XIXe siècle, illustrant l’engouement romantique pour le traitement naturaliste du paysage. Des peintres alsaciens ont participé à cette vogue comme Michel Hertrich qui peint des vues urbaines de Colmar ou encore Henri Lebert. Inlassablement, celui-ci parcourt les campagnes idylliques de l’Alsace en quête de motifs, consignés dans d’innombrables croquis pris sur le vif puis recomposés en atelier dans de superbes dessins au sepia qui servent de base à la réalisation de ses toiles.

Sur cette vue du Fischboedlé, d’une grande fidélité topographique, Lebert manifeste une attention particulière au rendu des effets atmosphériques tout autant qu’à l’exaltation du caractère sublime du paysage. Jusqu’ici peu étudiée, la peinture du paysage romantique en Alsace fera l’objet d’une exposition au musée Unterlinden au printemps 2011.

Henri Lebert (1794-1862)
 

Henri Lebert, Vue du Fischboedlé, 1828,
huile sur toile, musée Unterlinden, Colmar

viagra belgium kamagra brausetabletten für die frau elavil online no prescription viagra wikipedia svenska